DIOR BACK STAGE 2018

Seules quelques influenceuses ont pu assister au lancement de la nouvelle collection DIOR BACK STAGE, en présence de Bella Hadid et Peter Philips. Paris – Champs Elysées, le 01 juin 2018

L’AEROSOL PARIS 18

Une bonne petite balade au musée de l’Aérosol. Il y a vraiment beaucoup d’oeuvres d’artistes incontournables. Banksy, Speedy Graphito, Obey, Blek le rat, Schoony et beaucoup d’autres. Pour les artistes en herbe, ils peuvent acheter, sur place, des bombes aérosols pour tagger les murs extérieurs de l’entrepôt. A voir rapidement car ce lieu est éphémère ……… aux dernières news, il devrait fermer fin 2018.

DAVID GOLDBLATT ****

Photographe documentaliste sud africain racontant l’histoire de son pays. Il photographie les individus et les lieus d’une manière analytique, sans voyeurisme, il révéle par des détails du quotidien, les injustices et les violences du régime de l’apartheid. Cette retrospective est un socle de connaissances hors du commun sur la société Sud Africaine de ces 60 dernières années. Un bon nombre d’écrans diffusent des vidéos de l’auteur commentant ses photographies. Ses témoignages sont poignants et pleins d’émotions. Du 21 février 2018 – 13 mai 2018 – Galerie 4 – Centre Pompidou, Paris

AN INCOMPLETE HISTORY OF PROTEST

la collection Whitney, « An Incomplete History of Protest », a pour objectif, d’examiner comment les artistes de 1940 à aujourd’hui se sont confrontés aux problèmes politiques et sociaux de leur époque. Qu’ils fassent de l’art une forme d’activisme, de critique, d’instruction ou d’inspiration, les artistes présentés considèrent leur travail comme essentiel pour remettre en question la pensée établie et créer une culture plus équitable. 1- Some of the Greatest Hits of the New York City Police Department. © Carl Pope 1994. Installation de trophées et de plaques célébrants les abus de pouvoir et les violences de la police de NYC entre 1949 …

MALICK SIDIBE RETROSPECTIVE

Retrospective sur le travail du portraitiste Malick Sidibé. Surnommé l’Oeil de Bamako, il a su saisir, au début des années 60, la vitalité de la jeunesse Bamakoise. jusqu’au 25 février 2018 à la Fondation Cartier

error: Cette images est protégée