Odyssée Bretonne

Suite à l’invitation de mon ami Antoine, je me suis retrouvé embarqué sur son voilier, pour une croisière dans le golfe du Morbihan. Nous sommes partis du port du Crouesty pour rejoindre la Roche Bernard, situé sur le fleuve “La Vilaine”.

Barrage d’Arzal sur la Vilaine

Les jours suivants le vent nous a poussé vers l’ile d’Hoedic, Belle Ile, et l’ile de Groix, ou nous avons passé une très bonne soirée à chanter des chants de marin en buvant du rhum au Ti Beudeff.

Ile d’Hoedic
Port du Palais – Belle Ile

Port Tudy – Ile de Groix

Puis cap sur l’archipel des Glénan, ou nous avons eu une jolie lumière malgré les nuages, on se serait cru aux Bahamas, sable blanc, eau bleue verte, un vrai dépaysement.

Archipel des Glénan (Ile Saint Nicolas / ile Bananec)

Après une nuit de mouillage aux Glénan, direction Bénodet, afin de nous mettre à l’abris des vents de 90 km/h, qui étaient annoncés par les services météo. Les intempéries ont duré 48 heures, pendant lesquelles nous sommes allés visiter le centre ville de Bénodet, ainsi que le centre historique de Quimper.

Bénodet – Sur la gauche de l’image, la propriété style mauresque du Dr Heinz-Boyer datant de 1926.
Centre historique de Quimper

Le vent étant tombé, nous avons fait route vers L’ile aux Moutons, ou nous avons fait une halte, au mouillage, pour un déjeuner avec vue. En début d’après midi, nous sommes partis pour Concarneau, afin de visiter l’ile fortifiée dénommée “La Ville close”.

L’ile aux Moutons
Entrée de la “Ville Close” par le pont fortifié. Ville de Concarneau

Après une bonne nuit de repos, et un approvisionnement au marché de Concarneau, nous avons décidé de rejoindre Lorient. Arrivé au nord de l’ile de Groix, le météo a commencé a changer, nous nous sommes fait secouer par des rafales de vent de 35 noeuds et des creux de 2,50m. Nous avons donc modifié notre cap, afin de rejoindre “Port Tudy” pour nous mettre a l’abris. Le vent a balayé le ciel toute la nuit, et le lendemain nous avons eu les plus belles journées du séjour, nous en avons donc profité pour faire le tour de l’ile de Groix en scooter, prendre le soleil, et se baigner, pour les plus courageux.

L’église du bourg – Ile de Groix
Locmaria – Ile de Groix
Cinéma – Ile de Groix
Fin de journée sur port Tudy – Ile de Groix

Après deux jours bien agréables, passés sur l’ile de Groix, nous avons décidé de rejoindre Lorient pour se balader aux abords de la base sous marine de Keroman. Construite par l’Allemagne nazie entre 1941 et 1944, ce lieu était destiné à abriter les flottilles de U-boote, et s’inscrivait dans le dispositif du “Mur de l’Atlantique”. A la fin des années 90, des skippers s’y installent, les bunker deviennent hangars à bateaux, le pôle course au large naît autour de la cité de la voile Eric Tabarly, qui ouvre ses portes en 2008.

la base sous marine de Keroman – Lorient

Nous quittons Lorient pour faire un saut à la Trinité, pour voir quelques formules 1 des mers, qui y sont stationnées. Puis passage à la Halle aux Poissons pour acheter quelques huitres plates pour déguster avec un bon verre de vin blanc. C’est nôtre dernière soirée à bord, demain retour sur Arzon.

Port de la Trinité

Le saut de puce entre la Trinité et Arzon s’est bien passé, le bateau a retrouvé son port d’attache, et l’équipage la terre ferme. Je suis très content de cette experience et je remercie tous mes compagnons de voyage, pour leur gentillesse, et leur générosité.

Couché de soleil sur le Port Navalo – Arzon