Takis

Le Palais de Tokyo poursuit son exploration des interstices entre les mondes de l’art et des sciences en rendant hommage à ce grand artiste et inventeur qu’est le sculpteur Takis, qui aura 90 ans en 2015. Celui qui fut le premier à « envoyer un homme dans l’espace », six mois avant Youri Gagarine, à l’occasion d’une célèbre performance, et qui réalisa en 1988 un monumental bassin de signaux lumineux sur l’esplanade de la Défense, que des milliers de personnes aperçoivent tous les jours sans probablement en connaître l’auteur, est une figure majeure de l’art d’après-guerre. Né à Athènes, installé à Paris dès les années 1950, Takis a choisi d’explorer dans son œuvre l’énergie des champs magnétiques.

  • Du 24 janvier au 26 juillet 2015, au Palais de Tokyo